Accueil > Le Blog de DNA Solutions > Deuxième cas de jumeaux semi-identiques découvert au monde
Deuxième cas de jumeaux semi-identiques découvert au monde

Deuxième cas de jumeaux semi-identiques découvert au monde

Caractéristiques des jumeaux sesquizygotes 2 avril 2019

Peut-être vous êtes la mère ou le père d’un couple de jumeaux ou de jumelles ; peut-être vous êtes vous-même en fait un jumeau ou une jumelle ! Peut-être vous n’êtes pas ni l’un ni l’autre mais ça n’a pas d’importance, parce que ce sujet vous intéressera également.

Connaissiez-vous les jumeaux semi-identiques ?

Une petite introduction : les vrais jumeaux et les faux jumeaux

Il y a quelques mois, nous avons déjà parlé sur les tests des jumeaux et les différences parmi les vrais (monozygotes), les faux (dizygotes) et les jumeaux ou les jumelles semi-identiques (cliquez ici si vous voulez le lire maintenant).

En un mot, pendant une grossesse gémellaire, le médecin vérifiera s’il y a un sac amniotique et un placenta ou s’il y en a deux, et cela peut parfois déterminer si les futurs bébés sont des vrais ou des faux jumeaux ou jumelles. Seul si l’on trouve qu’il y a deux sacs et deux placentas ce sera nécessaire d’effectuer un test ADN pour le savoir. Mais, attention, parce que cette règle n’est plus valable.

Et alors, que sont les jumeaux semi-identiques (ou sesquizygotes) ?

Les scientifiques nous présentaient au mois de février le cas d’une maman qui est enceinte de vrais jumeaux. Les médecins le savent parce que bien que les bébés aient des sacs amniotiques différents, ils partagent le même placenta.

Et quelle est la caractéristique principale des vrais jumeaux ? Leurs profils génétiques sont identiques, donc, normalement, ils ont la même apparence physique et, bien sûr, ils ont le même sexe. Pourtant, encore lorsque la maman est enceinte, les médecins découvrent que l’un des bébés est un garçon et que l’autre est une fille. C’est impossible !

Les médecins décident donc d’effectuer un test génétique pour essayer d’éclaircir cette situation paradoxale. Ils obtiennent un échantillon ADN du père, de la mère et des futurs bébés qu’ils analysent. Ils déterminent finalement que les jumeaux partagent le même matériel génétique provenant de la mère, mais qu’ils ont des régions d’ADN différentes du côté du père : ils sont des jumeaux semi-identiques.

Les jumeaux ou les jumelles semi-identiques sont issus de la fécondation d’un seul ovule par deux spermatozoïdes différents. Puis cet œuf se scinde en deux pour former deux embryons qui, en conséquence, sont génétiquement identiques pour leur mère (comme les vrais jumeaux) et différents pour leur père (comme les faux jumeaux).

Les jumeaux semi-identiques héritent un ADN différent du père, mais le même ADN de la mère
Les jumeaux semi-identiques héritent un ADN différent du père (en bleu), mais le même ADN de la mère (en rouge).

La recherche sur les jumeaux semi-identiques continue

Les scientifiques ont des théories par rapport à l’origine des jumeaux semi-identiques, mais ils ne savent pas comment cette anomalie se produit exactement, car ils n’ont jamais pu observer le développement de ces embryons à une étape précoce.

Il est à noter que ce cas dont nous avons parlé est le deuxième cas de jumeaux semi-identiques qui a été retrouvé dans le monde, et le premier détecté pendant la grossesse.


Pourrait-il être votre cas aussi ? Découvrez-le ici.

Pour écrire ce post, nous avons d’abord lu l’article fantastique de Marc Gozlan que vous pouvez aussi lire ici.